top of page
Rechercher

LA ,TAQIYA, OU L’ART DE LA DISSIMULATION DANS L'ISLAM - POUR MIEUX TERRORISER ET CONQUÉRIR

Bonjour, je m'appelle François Gautier. Je suis journaliste et écrivain, j'ai travaillé pendant 10 ans pour Le Figaro et j'ai écrit une trentaine de livres à la fois en français, en anglais. Dont une biographie du dalaï-lama, une encyclopédie de l'ayurveda, le plus ancien médical, système médical au monde encore en pratique, une nouvelle histoire de l'Inde, un traité sur le pranayama, l'ancienne séance de la respiration, et cetera, et cetera. Vivant en Inde, j'ai appris à connaître l'islam, j'ai appris à comprendre l'islam parce que j'ai couvert pour Le Figaro, le Cachemire ou la majorité musulmane de la vallée du Cachemire, à chassé la minorité hindoue qui sont devenus des réfugiés dans leur propre pays. Et j'ai, j'ai aussi voyagé en Asie du Sud, au Pakistan, au Bangladesh. Euh, à tous ces pays qui sont musulmans alors ? Aujourd'hui, je voudrais lui parler de la Takia la Taka, ça veut dire la dissimulation en arabe. Dans l'ancien temps, au début de l'histoire de l'Islam, quand l'islam était encore en minorité et devait se battre, mener des guerres contre différentes nations et à un moment a été menacé et aurait pu perdre cette guerre. Le prophète a en juin ses disciples, ses guerriers, à la dissimulation. Ne dites pas ouvertement que vous êtes musulmans, ne formulez pas vos pensées de victoire contre l'ennemi, cachez vous. Alors à l'époque, ça paraissait tout à fait normal, mais comme d'habitude pour le Coran, ce qui a été écrit il y a 10 15 siècles est toujours mis en pratique aujourd'hui à la lettre parce que personne n'a eu le courage. Où l'audace d'adapter le Coran au temps moderne. Aujourd'hui, donc, on pratique la taca. Vous savez par exemple que Mohamed Merah, le leader des attentats du Bataclan et du Stade de France, était sous surveillance de la police belge, belge et 3 ans avant les attaques, il a coupé sa barbe, il a rasé sa barbe, il a cessé d'aller, de fréquenter les mosquées et il était en boîte de nuit. Il a eu des filles et du coup, la police belge a relâché sa surveillance et il a été il donc il a pu mener ses attaques, ses terribles attaques au Bataclan. C'est ça, l'attaqua. De la même manière, Mohamed Attah, le leader des attaques contre le World Trade Towers en Amérique en 2001. Était aussi sous surveillance parce qu'il il avait pris des cours d'avion et et lui et ses partenaires ne voulaient apprendre qu'à qu'à décoller et non pas atterrir, car il savait qu'il n'atterrira pas parce que les avions seraient écrasés soit au sol, soit contre les tours américaines. Pareil, il a rasé sa barbe, il a en juin ses partenaires à ne pas parler de l'islam, à ne faire aucune déclaration et et à montrer un un extérieur très banal et très ordinaire. Donc l'attaqua s'applique aujourd'hui et un des juges, un des juges du Bataclan, le juge marque Trévidic a clairement dit que un terroriste doit dissimuler sa véritable pensée pour arriver à la victoire. Voilà alors l'attaqua. Moi je l'ai vu également en Inde puisque je vis en grande partie en Inde, au Cachemire par exemple. Lorsque j'interviewais avant, avant les troubles, avant, avant le le nettoyage ethnique des hindous, j'ai interviewé des des musulmans très éduqués, des des, des cours de des juges de la haute-cour à la retraite, des professeurs de l'université, des musulmans très gentils, très éduqués. Le fait que j'ai été un journaliste blanc, il se dévoilait peu à peu et disait, Voilà, nous ne sommes pas indiens. Nous nous considérons musulmans d'abord. Notre première fidélité, c'est envers le Pakistan. Alors l'attaqua est pratiqué par tout le monde, aujourd'hui même par des nations. Si vous prenez un pays comme le Pakistan qui est un pays qui a produit le plus de terroristes au monde, toutes les grandes attaques terroristes ont un lien pakistanais, soit ce sont des Pakistanais eux-mêmes, comme pour le World Trade Center, soit ce sont des théories qui sont venus au Pakistan pour pour s'entraîner et pour se faire éduquer aussi dans les préceptes du Coran. le Pakistan pratique l'attaqua, c'est un pays. Qui, contrairement à l'Inde, fait un lobbying merveilleux. les Américains soutiennent le Pakistan depuis longtemps malgré ces attentats terroristes, parce que les les diplomates pakistanais sont sont très agréables, très aimables, ne parlent jamais du terrorisme et au contraire disent, nous sommes contre le terrorisme, c'est ça ? L'attaqua l'attaqua, c'est aussi les musulmans modérés hein, pas pas ceux qui qui mettent des bombes ou qui s'immolent. Les musulmans modérés qui disent non, non, non, c'est terrorisme, là ça a rien à voir avec l'islam n'a rien à voir avec le vrai islam alors que dans le Coran même on enjoint l'attaqua. Alors finalement, qu'est-ce que l'attaqua ? Les immigrants le pratiquent aujourd'hui, c'est survivre dans un pays qui n'est pas le nôtre en se cachant notre propre identité et en ne disant pas ouvertement que notre but final, c'est de conquérir le monde, que l'islam devienne ce qu'on appelle d'art ou l'islam, l'Islam qui conquièrent le monde, que la charia devienne le, le, le, le jugement le plus important dans la société. Alors c'est ça l'attaqua et l'attaqua petit à petit fait, c'est pas. On voit maintenant dans les piscines en France. Que les femmes ont le droit au burkini, on va en Angleterre que il y a de plus en plus de musulmans. Donc la taka est un est un précepte extrêmement dangereux du Coran et je pense je crois que vous devriez le connaître et être un peu plus éclairé quand on quand on danger que représente l'islam ? Attention, ça n'a rien à voir avec les gens. Il y a des musulmans merveilleux accueillant, mais le vrai visage de l'Islam c'est l'attaqua. Nous nous dissimulons parce que nous vous considérons inférieurs et nous voulons nous conquérir, vous conquérir. Merci.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La méditation Vipassana

C’est le deuxième endroit le plus humide de l’Inde : entre avril et septembre il y pleut pratiquement sans arrêt et le parapluie est un must. Au bout de quelques jours, si vous portez des ‘chapals’ (n

SYNOPSIS : L’AYURVÉDA

L’ Ayurvéda, la «science de la vie», est le nom de la médecine traditionnelle de l’Inde, probablement le plus ancien système thérapeutique au monde qui soit encore en pratique. Ses racines plongent da

Comments


bottom of page