top of page
Rechercher

Gandhi et la cause Dalit

Lorsque le gouverneur décide de séparer le corps électoral dalit du reste de la représentation nationale, Gandhi s'insurge et démarre en septembre 1932 un jeûne qui amène le gouverneur à cèder au sixième jour pour enfin renégocier la représentation Dalit auprès de ses leaders B.R. Ambedkar et Palwankar Baloo. Gandhi rebaptise les dalits, ou intouchables, en harijans (enfants de Dieu) mais ce terme ne plait pas au leader dalit Ambedkar qui rappelle à Gandhi que le paternalisme est probablement la première cause de l'intouchabilité et que ce terme en est une nouvelle illustration. Malgré tout, et compte tenu des réticences des Dalits à voir Gandhi défendre leur cause du fait de sa caste (Vaishya ou marchand), il fait de l'intouchabilité son cheval de bataille et démarre en mai 1933 un jeûne de 21 jours en soutien à leur cause. En 1934, probablement échaudé par 3 tentatives d'assassinat, Gandhi démissionne du parti du Congrès alors que celui-ci se présente aux élections organisé par l'autorité britannique (Raj). Lorsque la seconde guerre mondiale éclate en 1939, les parlementaires indiens sont très choqués que l'Inde soit impliquée dans le conflit sans même avoir été consultés. Gandhi profite de l'évènement pour intensifier sa pression sur les britannique pour qu'ils abandonne l'Inde et rédige "Quit India" une résolution dans ce sens. C'est le début d'une répression sans précédent contre les combattants de la liberté qui seront blessés, tués et arrêtés par centaines de milliers, Malgré tout, Gandhi indique aux britanniques qu'ils ne les aideront dans ce conflit qu'une fois l'indépendance accordée. Gandhi et le comité exécutif du parti du Congrès sont alors arrêtés. Gandhi est assigné à résidence au Palais de l'Aga Khan de Pune pendant deux années durant lesquelles sa femme et son secrétaire meurent. Alors qu'il est frappé du paludisme, Il est libéré le 6 mai 1944 pour éviter qu'il ne décède en captivité. A la fin de la guerre, les britannique annoncent leur intention de rendre à l'Inde son indépendance et libèrent l'ensemble des prisonniers politiques. Gandhi annonce la levée des actions à l'encontre du Raj.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La méditation Vipassana

C’est le deuxième endroit le plus humide de l’Inde : entre avril et septembre il y pleut pratiquement sans arrêt et le parapluie est un must. Au bout de quelques jours, si vous portez des ‘chapals’ (n

SYNOPSIS : L’AYURVÉDA

L’ Ayurvéda, la «science de la vie», est le nom de la médecine traditionnelle de l’Inde, probablement le plus ancien système thérapeutique au monde qui soit encore en pratique. Ses racines plongent da

Comments


bottom of page