top of page
Rechercher

LA VRAIE NATURE DU RACISME

La mort de George Floyd et les émeutes qui ont suivi aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et dans d'autres parties du monde, ont mis en avance la question du racisme.

Mais Bon Dieu, qu'est-ce que vraiment le racisme?

Comme tout le monde le sait, il est dérivé du mot race, qui à sont tour vient du mot latin radix qui signifie racine. Il y a toutes sortes de racismes: le nettoyage ethnique, comme celui des peaux rouges des États-Unis ou des Arméniens en Turquie ; l'apartheid, comme nous avons été témoin en Afrique du Sud ; le racisme économique - ceux qui sont allés à Washington DC, ont remarqué que vous passez rapidement d'un quartier chic et à trois kilomètres de là, vous trouverez des maisons pauvres où ne vivent que des noirs ; la discrimination à l'égard des femmes qui ne purent voter avent les années 20 ; l’intouchabilité en Inde, etc…

Chaque fois qu'une civilisation domine, elle a tendance à considérer les autres races comme inférieures et même à les asservir. Nous l'avons vu en Europe avec Rome, qui conquit tout le continent, imposa aux autres nations son mode de vie, ses coutumes, sa religion même. La civilisation occidentale, donc prédominent blanche, n'atteint son choix au 18ème siècle et son mode de vie, ses modes, ses manières de parler, etc., prévaut encore dans le monde et elle se dissipe lentement.

Le premier paramètre du racisme est qu'il s'agit d'un phénomène fluctuant: par exemple, on dit que la première grande civilisation du monde, avant même l'Inde védique, fut celle de l'Afrique. Il existe de nombreuses preuves archéologiques de cela. Est-il possible qu'en ce temps-là, les Noirs africains qui dominaient aient méprisé les autres? Est-il possible ainsi que ceux qui dominent deviennent dominés? Avez-vous vu les planètes des singes?

Le deuxième phénomène est qu'il y a du karma de racisme? Si vous prenez mon pays, la France, ils ont colonisé aux 18e et 19e siècles, l'Afrique du Nord - Algérie, Maroc, Tunisie etc. et exploité ces pays. En ces jours, personne n'y voyait rien de mal car la mentalité était différente. Même après la seconde guerre mondiale, dans les années 50 et 60, la France a importé de la main-d’œuvre bon marché de ces pays pour accomplir les tâches que les Français ne voulaient plus faire; balayer les rues, ramasser les ordures, le travail manuel, etc. Ces gens étaient méprisés et aujourd'hui il y a des arrière-petits-enfants qui en ont la colère, qui se manifestent parfois violemment comme c'est le cas actuellement. Maintenant, les arrière-arrière-petits-enfants blancs de ceux qui ont exploité les Nord-Africains peuvent être totalement innocents et résister absolument à toute forme de racisme, mais ils portent la colère de ces Nord-Africains en France ou des arrière-arrière-petits-enfants d'esclaves aux États-Unis. . Il semble y avoir une injustice là-bas, mais en fait c'est juste du Karma. Le Dalaï-lama lui-même parle d’un karma collectif qu’il appelle le «karma noir». Il dit que le Tibet souffre aujourd'hui aux mains des Chinois, à cause de la féodalité au Tibet depuis longtemps où la noblesse et le haut clergé exploitaient les classes inférieures. Est-il alors possible que des nations comme les États-Unis ou l'Angleterre qui ont colonisé la moitié du monde paient aujourd'hui le karma noir?

La troisième caractéristique du racisme, dont on parle vraiment, c'est qu'il peut aussi être religieux. Les massacres d'Arméniens en Turquie ou le nettoyage ethnique au Rwanda ont également fait pleurer des civilisations entières espagnoles et portugaises en Amérique du Sud des Aztèques et des Incas. Aujourd'hui, le christianisme occidental a beaucoup évolué aujourd'hui: j'ai un frère protestant et quand il vient en Inde, il peut entrer dans un temple et ne pas sentir qu'il commet un péché; Je connais des fervents catholiques qui sont ouverts et apprécient la beauté et la diversité de l'Inde, mais les missionnaires indiens, comme il n'y a plus de «missionnaires blancs» en Inde, pratiquent un christianisme qui prévalait au I siècle et leur objectif est de convertir les gens par tout moyen même si cela est contraire à l'éthique du «vrai Dieu».

La quatrième caractéristique du racisme, ou plutôt de l'antiracisme, est qu'aujourd'hui il a tendance à être politiquement correct. L'Amérique est-elle raciste? Certes, mais toujours élu deux fois un homme noir, Barack Obama et le plus grand nombre de téléspectateurs pour un programme Netflix est `` The Last Dance '', une ode à la grâce et au talent de Michael Jordan, le meilleur joueur de basket-ball de tous les temps et un homme très noir qui Les Américains adorent depuis trois décennies. Les extrêmes qui se produisent dans les moments: pillages, abattements de statues, violence non discriminée, honte d'être blanc qui fait s'agenouiller… Comme d'habitude l'esprit occidental passe d'un extrême aux autres. Il était honteux d'être homosexuel à Hollywood depuis si longtemps, mais maintenant chaque série télévisée doit avoir un couple homosexuel; et de l'esclavage l'un des systèmes les plus inhumains conçus par l'humanité pour faire exploser les autres, il est maintenant honteux d'être un homme ou une femme blanche.

Le cinquième élément pour aller au-delà du racisme vient de l'Inde, que vous croyiez ou non à la réincarnation et notez que jusqu'au Concile de Trente, Le christianisme y croyait: dans la Baghavad Gita, la bible de nombreux Indiens, raconte Krishna à Arjuna; alors qu'ils sont sur le point de se battre contre l'ennemi et Arjuna, voit devant lui des amis et même des personnes avec lesquelles il est apparenté. Il y a en chaque être humain une étincelle éternelle, qui naît et naît de nouveau et ne peut pas être blessée - vous ne faites que tuer le corps. Si nous regardons du point de vue, cela signifie que dans les vies passées, nous avons été blancs, noirs, jaunes, musulmans, chrétiens, bouddhistes, homme ou femme peut-être… Dans cette perspective, ils ne peuvent être ni racisme ni homophobie, parce que nous sommes UN.

Et c'est le dernier paramètre: finalement, comme le dit Sri Sri Ravi Schakar: «L'amour fait bouger le monde, que nous soyons chrétiens ou hindous, blancs ou noirs». Et c'est le seul élément qui nous relie tous au-delà de toute race et que j'ai personnellement vécu en Indien étant un homme blanc, éduqué catholique, marié à un Indien et avec tant d'amis indiens. Nous sommes tous peints par le racisme qui existe toujours dans le monde, mais encore plus peinés par la violence qui se fait actuellement dans le monde entier au nom de l'antiracisme.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La méditation Vipassana

C’est le deuxième endroit le plus humide de l’Inde : entre avril et septembre il y pleut pratiquement sans arrêt et le parapluie est un must. Au bout de quelques jours, si vous portez des ‘chapals’ (n

SYNOPSIS : L’AYURVÉDA

L’ Ayurvéda, la «science de la vie», est le nom de la médecine traditionnelle de l’Inde, probablement le plus ancien système thérapeutique au monde qui soit encore en pratique. Ses racines plongent da

Comments


bottom of page